Le golf est en pleine santé, sécuritaire et en ascension, tandis que les attentes pour 2020 et l’avenir sont positives ;

L’industrie canadienne du golf a généré une activité économique (PIB) de 18,2 G$ : la contribution au PIB du Canada par le biais des effets directs, indirects et induits a augmenté de 14 % entre 2013 et 2019 ;

L’industrie génère près de 249 000 emplois associés au golf ;

Les Canadiens et Canadiennes ont effectué 4,8 millions de voyages de golf, contribuant 8,6 G$ à l’économie du pays ;

330 M$ en dons philanthropiques furent générés lors de plus de 51 000 tournois et événements de golf caritatifs ;

(2 novembre 2020) — L’industrie canadienne du golf a généré 18,2 G$ de retombées économiques à travers le pays en 2019, selon une récente analyse économique réalisée par le groupe ATN Consulting Inc. pour le compte de l’Alliance nationale des associations de golf (Nous sommes golf). 

D’après l’étude Impact économique du golf au Canada (2019), l’industrie canadienne du golf emploie l’équivalent de près de 249 000 personnes de manière directe et indirecte et a contribué à hauteur de 10,6 G$ au revenu des ménages. L’industrie a également contribué à hauteur de 4,5 G$ aux recettes fiscales du gouvernement (1,8 M$ au niveau fédéral et 2,1 G$ au niveau provincial), utilisées pour soutenir divers programmes destinés à tous les Canadiens et Canadiennes.

S’appuyant sur des nationaux menés auprès de golfeurs et d’exploitants de terrains de golf dans dix provinces et trois territoires, en plus de renseignements provenant de nombreux acteurs de l’industrie, Impact économique du golf au Canada (2019) s’ajoute à des études exhaustives indépendantes réalisées précédemment (2014, 2009) sur l’impact économique de l’industrie du golf au Canada. Les 18,2 G$ que représente l’impact économique du golf constitue une augmentation de 14 % de sa contribution au PIB du Canada entre 2013 et 2019.  

« L’étude Impact économique du golf au Canada (2019) confirme à nouveau l’énorme impact qu’exercent le sport et l’industrie du golf sur l’ensemble du Canada aux niveaux de l’économie, de l’emploi, des activités caritatives, du tourisme et de l’environnement, » déclare Laurence Applebaum, président de Nous sommes golf et chef de la direction de Golf Canada. « Cette troisième itération de l’étude fournit à l’industrie du golf un puissant aperçu de l’échelle et de l’ampleur de notre sport pour l’économie canadienne et au sein des communautés où nous vivons, travaillons et nous divertissons ».

L’étude présente des perspectives économiques pour chacune des dix provinces et chacun des trois territoires d’un océan à l’autre. Le rapport présente également une comparaison avec les perspectives économiques internationales de certains pays et régions, dont les États-Unis, l’Union européenne et l’Australie.   

L’étude Impact économique du golf au Canada (2019) a été réalisée pour le compte de Nous sommes golf par le groupe ATN Consulting Inc. (autrefois Strategic Networks Group), un leader mondial dans le domaine du développement et de l’analyse économiques pour les collectivités, les régions et les industries. Group ATN a également dirigé les Études sur l’impact économique du golf au Canada de 2014 et 2009 (fondées sur les données de 2013 et 2008 respectivement), qui ont permis à l’industrie canadienne du golf de comparer l’impact économique du sport sur des périodes de cinq ans. 

« Chaque industrie a ses propres circonstances uniques à prendre en compte, et la possibilité d’avoir recours à la même application de notre modèle pour le golf canadien est un avantage appréciable, » affirme pour sa part Tom McGuire, directeur du Group ATN Consulting. « Au-delà de cette cohérence, nous avons également été en mesure d’en améliorer certains aspects en fonction des leçons apprises des éditions précédentes que nous avons dirigées pour l’Alliance nationale des associations de golf (Nous sommes golf) ».

FAITS SAILLANTS DE L’ÉTUDE IMPACT ÉCONOMIQUE DU GOLF AU CANADA (2019) :

Le sport du golf représente environ 18,2 G$ du produit intérieur brut (PIB) du Canada, soit une hausse de 14 % par rapport aux 15,9 G$ enregistrés en 2014*. Son impact économique en 2019 se décline ainsi :

  • L’industrie du golf a procuré au pays près de 150 000 postes à temps plein sur l’année complète, ce qui représente une augmentation importante du nombre de personnes employées dans le secteur. Ce nombre grimpe à près de 249 000 si l’on tient compte du total des emplois directs, indirects et induits.
  • L’industrie du golf a contribué directement à hauteur de 4,8 G$ au revenu des ménages, et de 10,6 G$ si l’on tient compte du total des impacts directs, indirects et induits.
  • L’industrie du golf a généré 4,5 G$ de recettes fiscales gouvernementales, dont 1,8 M$ de recettes fiscales fédérales et 2,1 G$ de recettes fiscales provinciales.
  • Selon un estimé conservateur, les exploitants de terrains de golf ont effectué environ 727 M$ de dépenses en capital.

———
*À noter que les montants de 2014 sont ajustés selon l’indice des prix à la consommation et présentés en dollars d’aujourd’hui.
———

Autres connaissances tirées d’Impact économique du golf au Canada (2019) :

  • Emploi – L’industrie du golf est un important secteur d’emploi pour les jeunes, 48 % de sa main-d’œuvre étant identifiée comme étudiante.
  • Voyage – Les Canadiens ont effectué environ 4,8 millions de voyages associés au golf, dont 6,8 millions dans leur province d’origine et 3,8 millions en dehors de leur province d’origine et à l’étranger. Les Canadiens et les visiteurs internationaux ont contribué à hauteur de 8,6 G$ aux voyages associés au golf dans tout le pays.
  • Dépenses des golfeurs – Les golfeurs canadiens ont dépensé environ 19,3 G$ pour des articles tels que les droits de jeu, les adhésions, les leçons, l’équipement, les voyages, la restauration, les événements et autres dépenses associées au golf.
  • Exploitants de terrains de golf canadiens – L’on estime qu’en 2019, 2 283 établissements étaient en service, ce qui représente 2 043 terrains de golf (équivalence de 18 trous) ; les exploitants de terrains de golf ont déboursé collectivement environ 3,8 G$ en dépenses pour les terrains de golf.
  • Gestion du territoire – Les exploitants de terrains de golf gèrent entre 155 000 et 175 000 hectares, dont 30 000 à 35 000 hectares de nature sauvage et de terres humides.
  • Impact caritatif – L’industrie du golf a généré un impact caritatif estimé à 330 M$ grâce à plus de 51 000 tournois et événements.
  • Participation au golf – L’on estime que les golfeurs canadiens ont joué 57 M de rondes en 2019.

Bien que publiée en 2020, l’étude Impact économique du golf au Canada (2019) ne tient pas compte de l’impact significatif de la pandémie COVID-19 sur l’industrie du golf au Canada.  

« L’établissement d’une base de référence pour mesurer l’impact économique de notre sport quant aux dépenses recensées avant la pandémie Covid-19 de 2020 est une considération importante pour l’intégrité et la continuité de l’étude, » ajoute Applebaum. « Compte tenu de ce que nous avons appris durant la saison 2020, de l’aspect sécuritaire du golf en temps de pandémie et d’une augmentation possible des taux de participation et des dépenses associées au golf, nous sommes optimistes envers l’avenir. »

Le sommaire ainsi que le rapport complet présentant les résultats de l’étude Impact économique du golf au Canada (2019) sont disponibles en cliquant ici ou en visitant l’un des sites web partenaires de Nous sommes golf.

AU SUJET DE L’ÉTUDE
L’étude Impact économique du golf au Canada (2019) a été réalisée par Group ATN Consulting Inc. pour le compte de l’Alliance nationale des associations de golf (Nous sommes golf). Les données économiques publiées dans la présente étude ont été recueillies par le biais de deux sondages en ligne dont la promotion a été assurée par les canaux des partenaires de Nous sommes golf : un sondage auprès des golfeurs, qui a permis de recueillir les réponses financières détaillées de 955 golfeurs canadiens, mené entre juillet 2019 et février 2020 ; et un sondage auprès des exploitants, qui a permis de recueillir les réponses financières détaillées de 143 exploitants de terrains de golf au Canada, mené entre janvier et mars 2020. 

AU SUJET DE NOUS SOMMES GOLF
Nous sommes golf est une coalition pancanadienne des National Allied Golf Associations (NAGA) qui vise à sensibiliser davantage au golf en tant que moteur essentiel de notre économie, gardien de notre environnement et moyen essentiel pour des millions de Canadiens de rester en forme et en bonne santé chaque année. Nous sommes golf est formé de Golf Canada, de l’Association nationale des propriétaires de terrains de golf du Canada (ANPTGC), de la PGA du Canada, de l’Association canadienne des surintendants de golf (ACSG) et de la Société canadienne des directeurs de club (CSCM). Pour en savoir plus, consultez le site www.canadagolfs.ca.  

A PROPOS DE GROUP ATN CONSULTING INC.
Chef d’équipe et cofondateur de Group ATN Consulting Inc. (GATN), Thomas McGuire, a dirigé une série d’études d’impact économique et d’analyses pour Nous sommes golf, dont la plus récente évaluation de 2019. En tant qu’économiste canadien de premier plan, Thomas apporte des décennies d’expérience dans l’analyse de l’impact économique avec une spécialisation reconnue dans les études sectorielles. Pour en savoir plus, consultez le site www.groupatn.ca.  

RESSOURCES MÉDIAS :

Dan Pino | Directeur principal, Communications | Golf Canada | 416-434-5525 | dpino@golfcanada.ca

NOUS SOMMES GOLF — CONTACTS DE L’INDUSTRIE :

Laurence Applebaum | Président, Nous sommes golf et Chef de la direction Golf Canada | lapplebaum@golfcanada.ca
Jeff Calderwood | Chef de la direction, Association nationale des propriétaires de terrains de golf du Canada | jcalderwood@ngcoa.ca
Kathryn Wood | Cheffe de l’exploitation, Association canadienne des surintendants de terrains de golf | kwood@golfsupers.com
Suzanne Godbehere | Cheffe de la direction, Société canadienne des directeurs de clubs | sgodbehere@cscm.org
Kevin Thistle | Chef de la direction, PGA du Canada | kevin@pgaofcanada.com